[Test] Ma critique de « True Grit » (Blu-Ray) !

Allez, on enchaine les critiques de films mes chers lecteurs décidément ! Après le Test de Sex Friends la semaine dernière, Paramount m’a envoyé le Blu-Ray du film (remake de l’original de 1969) des Frères Coen : True Grit afin d’en réaliser la critique, et je les en remercie. C’est parti !


« 1870, juste après la guerre de Sécession, sur l’ultime frontière de l’Ouest américain. Seul au monde, Mattie Ross, 14 ans, réclame justice pour la mort de son père, abattu de sang-froid pour deux pièces d’or par le lâche Tom Chaney. L’assassin s’est réfugié en territoire indien. Pour le retrouver et le faire pendre, Mattie engage Rooster Cogburn, un U.S. Marshal alcoolique. Mais Chaney est déjà recherché par LaBoeuf, un Texas Ranger qui veut le capturer contre une belle récompense. Ayant la même cible, les voilà rivaux dans la traque. Tenace et obstiné, chacun des trois protagonistes possède sa propre motivation et n’obéit qu’à son code d’honneur. »


Pour le commander, cliquez ici !



  • Des acteurs vraiment géniaux (que ce soient Jeff Bridges, Matt Damon ou encore la future grande actrice à n’en pas douter Hailee Steinfeld, qui n’a, rappelons-le, que 14 ans), au top de leur forme, qui ont une présence et un charisme fantastiques !
  • Une histoire très plaisante, avec son propre rythme qui nous (re)plonge dans les bons vieux Westerns, proposant des décors et paysages vraiment sublimes !
  • Une bande sonore réjouissante qui offre d’excellents morceaux musicaux, grâce au travail du compositeur Carter Burwell.
  • Une réalisation très soignée avec un montage efficace, des pointes d’humour bienvenues accompagnés de dialogues « rafraichissants », je dis un grand oui !




  • On peut peut-être reprocher quelques passages un peu longuets à certains moments du récit.
  • Niveau scénario, on a vu plus original mais franchement c’est tellement bien exécuté niveau jeu d’acteurs et réalisation qu’on s’en fiche.
  • Je regrette qu’on ne voit pas plus le « bad guy » du film alias Josh Brolin, je pense que son personnage aurait pu mérité plus de profondeur. Nous aurions pu avoir un excellent 2nd rôle.




Avant de voir True Grit, les seuls films des Frères Coen que j’avais eu l’occasion de découvrir étaient l’excellent (même plus) No Country for Old Men et le fort sympathique Burn After Reading. Et bien, je dois dire qu’à nouveau, je n’ai pas été déçu par ce Western et surtout que cela m’a donné encore plus envie de découvrir les précédents films des réalisateurs (The Big Lebowski ou encore Fargo pour ne citer qu’eux) !

Franchement, ça fait plaisir de voir des films, comme celui-ci, si réussis sur tant de points. Avec un Jeff Bridges juste génial (ça change de Tron Legacy où je l’avais trouvé moyen dirais-je) qui nous livre des répliques croustillantes, la révélation Hailee Steinfeld qui délivre une prestation dont on n’attendait pas autant d’assurance et de maturité pour une jeune actrice de 14 ans seulement, un Matt Damon bien dans ses bottes de Texas Ranger avec un rôle un peu atypique mais joué de manière parfaite, on tient là un casting parfait !

True Grit nous emmène dans un « road trip » westernien où nous suivons nos 3 protagonistes, dans une quête de « vengeance ». Et là, où qu’ils aillent, c’est un émerveillement pour les yeux au niveau des paysages et des décors utilisés. L’ambiance du film est comment dire, très envoûtante, on a l’impression de voyager dans le temps et de se retrouver 150 ans en arrière. Egalement, l’humour est présent quand il faut, à savoir ni trop, ni pas assez, un équilibre parfait à ce niveau-là. Côté action, on retrouve ce qui fait le charme des Westerns d’antan : embuscades dans les « canyons », les colts qui jaillissent de leur holster, et bien sûr les fusillades qui vont avec !

Après, pour pinailler, je pourrais me plaindre de quelques passages un peu longs, mais pour un film d’1h50, je pense que ça aide même à la construction du récit ainsi qu’à percevoir la personnalité de chaque protagoniste. Autre bémol pour ma part, comme dit plus haut, c’est le rôle de Josh Brolin que je n’ai trouvé que peu exploité. Il arrive tard dans le film (sinon, il est mentionné de manière récurrente par les personnages quand il n’est pas à l’écran, vu que c’est lui qui est au coeur de l’intrigue), ce qui permet de ne pas profiter un peu plus de sa prestation ou même de son personnage.

Enfin, le Blu-Ray est franchement un Top démo quasiment : une image étonnante de netteté j’ai trouvé, fourmillant de détails pour un transfert HD super soigné. Une bande sonore VO impeccable avec mon caisson, rien que le bruit des coups de feu tirés des revolvers faisait tout résonner dans la pièce. Niveau technique, vous pouvez foncer les yeux fermés, vous ne serez pas déçus !

Pour conclure, je dois dire que tous les ingrédients ou presque sont réunis pour nous proposer un grand film : des réalisateurs talentueux qui connaissent leur sujet et maitrisent la caméra à la perfection, des acteurs qui s’approprient leur rôle parfaitement (et leur « accent du Far West » à chacun, j’ai adoré ce détail pour rendre tout cela plus authentique), une bonne soundtrack et un rythme excellent, qui font de True Grit un film à découvrir, vraiment !

Merci 🙂

A voir également

[Test] Ma critique de « The Dictator » (Blu-Ray FR) !

J’ai eu le plaisir de recevoir de la part de Paramount, le Blu-Ray du film avec Sacha Baron …

[Test] Ma critique de « Halloween : La Nuit des Masques » (Blu-Ray FR) !

Après le test Blu-Ray de l’excellentissime X-Men Le Commencement, j’ai eu le plaisir de recevoir …

6 Commentaires

  1. info : en belgique le bluray est sorti dans une superbe édition STEELBOOK avec très beaux visuels recto verso et PAS DE PASTILLE

  2. icepoon : j’ai le BR UK Steelbook et les pastilles sont sur un sticker qui s’enlève très facilement, et le titre est en léger relief 😉

  3. icepoon : le visuel pour la Belgique est-il le même que le blu ray uk?

  4. Xavier : je ne sais pas, je ne connais pas le UK

    le belge, c’est un boitier dans les tons crème/gris avec les trois persos à cheval sur le recto, le titre ne relief et une goutte de sang qui coule, également en relief, le verso c’est le heros

  5. ah ben voilà le belge c’est comme l’allemand, sans pastille (y’en a une mais sur un ptit carton qui s’enlève)

    http://www.menestrelbluray.com/news-blu-ray/true-grit-le-point-sur-les-steelbooks-en-blu-ray/

  6. Sympathique ce True Grit. Effectivement, il va falloir que tu te jettes sur le BR de The Big Lebowski à a sortie. Culte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.