[Test] Ma critique de « The Dictator » (Blu-Ray FR) !

J’ai eu le plaisir de recevoir de la part de Paramount, le Blu-Ray du film avec Sacha Baron Cohen : The Dictator, donc ce fut la découverte étant donné que je ne l’avais encore jamais vu.

 

« Isolée, mais riche en ressources pétrolières, la République du Wadiya, en Afrique du Nord, est dirigée d’une main de fer par l’Amiral Général Aladeen. Vouant une haine farouche à l’Occident, le dictateur a été nommé Leader Suprême à l’âge de 6 ans, après la mort prématurée de son père, tué dans un accident de chasse par 97 balles perdues et une grenade ! Depuis son accession au pouvoir absolu, Aladeen se fie aux conseils d’Oncle Tamir, à la fois Chef de la Police Secrète, Chef de la Sécurité et Pourvoyeur de Femmes. Malheureusement pour Aladeen et ses conseillers, les pays occidentaux commencent à s’intéresser de près à Wadiya et les Nations Unies ont fréquemment sanctionné le pays depuis une dizaine d’années. Mais lorsqu’un énième sosie du Leader Suprême est tué dans un attentat, Tamir parvient à convaincre Aladeen de se rendre à New York pour répondre aux questions de l’ONU.« 

Achat : cliquez ici pour le Steelbook et là pour l’édition simple.

 

  • Sacha Baron Cohen fait son show comme à chaque fois (Borat, Bruno) ! C’est bien évidemment l’attraction principale du film.
  • Des acteurs secondaires sympathiques (Ben Kingsley qu’on ne voit que trop peu malheureusement et Anna Farris en idiote finie).
  • Un humour politiquement incorrect & trash qui change de ce qu’on a l’habitude d’entendre dans les comédies de ces dernières années (après, adhésion ou non à cet humour, à vous de choisir).
  • Des caméos particulièrement savoureux (de Gad Elmaleh à Megan Fox, en passant par l’exquis Edward Norton) !

 

 

 

 

  • Pour un film si court (moins d’1h30), on se retrouve au final avec des petites longueurs par-ci par-là, qui assombrissent le rythme du récit.
  • Une trame de scénario vu et revu on ne sait combien de fois (même si certes, ce n’est pas un scénario qu’on recherche dans ce type de films, mais bon c’est à souligner).
  • Et la version « Non Censurée » sur le disque français, elle est où ?

 

 

 

 

 

The Dictator plaira à certains, d’autres détesteront. Le film propose un humour dont seul Sacha Baron Cohen a le secret. Il n’y a découvrir ses précédentes « aventures » (que ce soit Ali G ou encore le délirant Borat) pour s’en rendre compte. En revanche, j’ai trouvé dommage la perte du « style documentaire » où on se retrouve ici avec une réalisation traditionnelle. Une perte de charme pour ma part, le côté « caméra caché » m’ayant particulièrement plu à l’époque où j’avais découvert Borat.

Pour revenir sur l’humour, présent tout le long du métrage, les vannes plus grasses et trash les unes que les autres (je ne sais pas si la version « Non Censurée » délivre beaucoup de choses supplémentaires par rapport à celle sortie au cinéma qui est la seule disponible sur le disque français, mais quoi qu’il en soit, certains gags sont complètement « nawak » mais cette outrance et cette démesure dans les répliques et situations fait plaisir à voir), s’enchaînent à tire-larigot pour notre plus grand plaisir. Le film est aussi porté par des seconds rôles caricaturaux à outrance fort sympathiques, portés notamment par l’excellent Ben Kingsley ou encore Anna Farris.

Le scénario ne montre aucune étincelle, suit son cours tranquillement et est tout simplement prévisible. Mais va-ton voir un film avec Sacha Baron Cohen pour son scénario ? Non. On attend juste les répliques qui heureusement, fusent à tout va. En plus de cela, on a droit à un certain nombre de « guest caméos » absolument délicieux ! Malgré quelques longueurs dans un récit sans surprise, The Dictator délivre sa dose d’humour comme je l’attendais donc au final, j’ai passé un bon moment, mais je ne pense revoir ce film avant très longtemps.

Pour conclure sur la qualité du Blu-Ray, même si je n’ai pas forcément le matériel pour tester et apprécier comme il se doit les pistes sonores, ni même l’oeil d’un analyste pour décrypter tous les détails de l’image, je peux vous garantir que cette dernière est amplement satisfaisante, du très bon boulot pour une « nouveauté » comme on est en droit de l’attendre.

Merci 🙂

A voir également

[Test] Ma critique de « Halloween : La Nuit des Masques » (Blu-Ray FR) !

Après le test Blu-Ray de l’excellentissime X-Men Le Commencement, j’ai eu le plaisir de recevoir …

[Test] Ma critique de « X-Men Le Commencement » (Blu-Ray Steelbook FR) !

Après le test Blu-Ray du Dieu du Tonnerre : Thor, restons tout de même chez …

5 Commentaires

  1. j’ai préféré de loin Borat, The Disctator je l’ai vu pendant la fête du ciné pour 3€ donc ça va 😉 mais franchement ça ne vaut pas plus !!! Heureusement que y a Megan Fox à un moment 😀

  2. Mimi : pareil, j’avais préféré Borat de mon côté.

  3. L’intérêt de borat est mort a cause de cette bouse commercial … Il dénonce rien il serre a rien la fausse romance …

    Dommage qu’il soi connue maintenant cars il pourras plu refoutre le bordel au état unis comme il l’avais fait avec borat qui était un film qui servais a qu’elle que chose !

  4. El Guapo De La Muerte

    « Et la version « Non Censurée » sur le disque français, elle est où ? »

    Pas sûr que le film sorti en salle ait été censuré en France, comme Borat et Bruno. Je pense sincèrement que la version « non censurée » soit la seule dispo dans les BR. Rien ne stipule sur les jaquettes US et GB qu’il y a deux montages présents. Il y est juste mentionné une « extended ». Ici, rien, car non censuré d’office ! Je pense que l’on a partout le même BR, la jaquette n’étant juste la conséquence de la censure du pays.

  5. Le blu-ray US contient 2 versions du film.
    La version cinéma de 83min et la version unrated de 98min.
    En France le blu-ray fait 83 min. Donc pas de version non censurée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.