[Test] Ma critique de « From Paris With Love » (Blu-Ray) !

Cette fois-ci, je m’attaque au film de Pierre Morel : « From Paris With Love« , une super-production made in Europa (la boite de Luc Besson …). Je suis sûr que certains d’entre vous commencent à penser que Kinvizer ne me refile que les daubes à tester, mais n’ayez crainte puisque c’est moi-même qui les choisis ! :maso:

« James Reese travaille comme assistant personnel de l’ambassadeur américain à Paris. Fort de cette position d’insider’, il se voit parfois contacté par les Forces Spéciales, à qui il rend quelques menus services. Une vraie frustration pour lui qui se rêve en agent secret, et qui ne demande qu’à sortir de l’ombre pour jouer les gros bras. Alors que se prépare un sommet international, le miracle arrive : on lui confie une vraie mission, et un vrai partenaire, Wax, qu’il récupère le jour même à l’aéroport. Mais pour James, la confrontation aux méthodes musclées de cet agent surentraîné ne sera pas de tout repos… »


Pour le commander (Gloups), suivez le guide en cliquant sur ce lien !

Je tiens d’avance à m’excuser pour les allusions scatophiles qui parsèment cette critique.


Niveau « style », c’est un peu dans la continuité de Pelham 123.


Les points positifs du Ménestrel :

  • Quelques scènes d’action « efficaces » (tout est relatif) : bien que ne présentant aucun intérêt, elles se laissent néanmoins regarder et permettent de maintenir un certain rythme.
  • Welcome to Paris, Baby ! Un film tourné en France, le plus beau pays du monde ! (Même moi, j’y crois pas à ce que je raconte).
  • Même si Travolta surjoue, son rôle de « déglingué » fonctionne quand même. Je pense que sans lui, le film aurait été encore plus bidon… En parlant de bidon, il aurait bien besoin de se délester de quelques kilos.
  • La bande annonce pouvait laisser espérer un actionner movie sympathique…
  • Je viens d’épuiser mon stock de points positifs.


Les points négatifs du Ménestrel :

  • On sait tous que les productions Besson sont réputées pour leur scénario complexe, avec plusieurs niveaux de lecture : ce film n’échappe donc pas à la règle et nous livre l’un des scripts les plus  ingénieux de ces dernières années… Même s’il est vrai que l’on attend pas ce genre de production sur ce point là, il en faut quand même un minimum, là ça commence à sentir la « merde ».
  • Des clichés au tracto-pelle. Du stéréotype par wagons de 30 : des chinois qui dealent, des musulmans qui terroristent, et des pakistanais qui proxénètent…
  • Du vu, vu et revu (comme dirait notre ami Cragger0).
  • Un Jonathan Rhys-Meyers, censé jouer le contre-poids de « Wax » (Travolta), transparent.
  • La fin qui chie dans son froc.


Les banlieues françaises…

Une déception tout simplement ! Alors que Pierre Morel m’avait plus qu’agréablement surpris avec son Taken (une espèce de vigilante movie sous stéroïde où Liam Neeson mettait des tatanes :danstaface: à des centaines de proxénètes, jouissif !), voilà qu’il nous livre un film inutile, sans aucune originalité. From Paris With Love se laisse regarder parce qu’il enchaîne les scènes d’action nous empêchant de sombrer dans un état de léthargie avancée (j’exagère un peu), il n’en reste pas moins dénué d’intérêt. Handicapé par son scénario probablement écrit lors d’une séance démoulage au toilette, le reste du film ne présente pas assez d’atout pour relever le niveau.

Vous l’aurez donc compris, From Paris With Love est typiquement le type de film que l’on pourrait « mettre en fond » s’il passait en deuxième partie de soirée sur une chaîne de la TNT, et à condition de n’avoir rien d’autre à faire …

Merci 🙂

A voir également

[Test] Ma critique de « The Dictator » (Blu-Ray FR) !

J’ai eu le plaisir de recevoir de la part de Paramount, le Blu-Ray du film avec Sacha Baron …

[Test] Ma critique de « Halloween : La Nuit des Masques » (Blu-Ray FR) !

Après le test Blu-Ray de l’excellentissime X-Men Le Commencement, j’ai eu le plaisir de recevoir …

9 Commentaires

  1. tout a fait d’accord lol il faut avoir du temps a perdre pour regarder ca lol

  2. Bonsoir, pareil super déçu par ce film.
    petite chose qui ma surpris plusieurs foi, leur voitures on un compartiment pour les armes, celle du diplomate, ok, ça passe, mais l’audi avec le bazooka dans la banquette …..

  3. Mdr!
    Je suis bien d’accord. Ce film est globalement une déception même si ça laisse regarder.
    J’ai bien aimé la référence que tu m’as faite!

  4. Tu te demande pourquoi c’est pas encore la guerre en France quand tu vois que même les gamins de 10 piges ont des uzi dans leurs pantalons !!

    Une vrai hymne pour que les gens votent FN ou UMP lors des prochaines élections et dire que ce genre de films bouffent toutes les subventions…

    La France est vraiment un pays de merde au niveau du cinéma.

  5. Mathieu et EK-TOMB : ouais, vraiment, comparé à Taken, c’est le jour et la nuit pour ma part !

    Cragger0 : ya mec 😉

    Zur-en-Arrh : lol, oui, abusé le gosse de 10 ans, avec déjà un flingue etc … désolant !

  6. Sitôt vu sitôt oublié…

  7. Vous exagérez.

    C’est pas le film du siècle mais je le trouve bien réalisé, on passe un bon moment et c’est tou ce qu’on lui demande non ?

    Après je me plains pas je l’ai acheté d’occasion pour 10 euros.

  8. Je suis d’accord avec toi un film inutile qui n’apporte rien au genre Une deception pour moi aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.